menu haut

dimanche 9 novembre 2008

Le Connecticut marie les homos


A partir de mercredi, les homosexuels pourront se marier dans le Connecticut. Le mariage homo étant désormais interdit en Californie, c'est le seul Etat américain avec le Massachusetts à célébrer l'union de lesbiennes et de gays. Et les homos devraient se bousculer en mairie.

Car lorsqu'ils en ont la possibilité, ils sautent sur l'occasion de faire reconnaître officiellement leur relation, surtout les lesbiennes. Selon une étude publiée en juillet 2008 par le "Williams Institute", de la fac de droit de l'université de Los Angeles (UCLA), plus de 85.000 couples homosexuels se sont mariés, ont contracté une union civile ou un simple partenariat dans les dix Etats et le district de Columbia qui leur en ont donné la possibilité, même temporairement, depuis 1997. Les deux tiers sont des lesbiennes.

Dans les Etats qui le permettaient, plus de 40% des couples homosexuels sont passés devant M. le maire ou ont signé un partenariat. Selon une projection du "Williams Institute", si tous les Etats américains autorisaient le mariage homo, il y aurait environ 370.000 mariages célébrés dans les trois ans, dont 236.000 dès la première année.

En marge de l'élection présidentielle, les Américains ont voté l'interdiction du mariage homo en Californie (qui l'avait légalisé en mai), en Floride, et en Arizona le 4 novembre 2008.