menu haut

lundi 10 novembre 2008

Gérard Longuet assimile pédophilie et homosexualité


Gérard Longuet au Sénat le 3 juillet 2008

Pour Gérard Longuet, pédophilie et homosexualité sont à mettre sur le même plan. C'est ce que le sénateur UMP a expliqué, tout sourire, le 3 juillet 2008 lors d'une audition au Sénat.

Des propos que l'association "Couleurs gaies" a révélés, exigeant aussitôt l'exclusion de Gérard Longuet de l'UMP, dans une lettre adressée samedi 8 novembre au secrétaire général du parti majoritaire, Patrick Devedjian.

Alors que le ministre de l'Education Xavier Darcos faisait part devant la commission des Finances du Sénat de sa volonté de lutter contre l'homophobie à l'école, Gérard Longuet lui a répliqué, goguenard: "J'avais une question malicieuse (...) C'est de savoir où commençait et où s'arrêtait l'homophobie (...) C'est extrêmement réjouissant de savoir que l'on promeut des formes nouvelles de sexualité dans l'école et qu'on combat en même temps la pédophilie... Il y a quand même un moment où il faut savoir sur quelles valeurs on s'arrête..."

Ces propos homophobes seraient passé inaperçus si l'association LGBT de Metz "Couleurs gaies" n'avait pas rendu publique la vidéo de cette audition sur son site. Dans un communiqué, l'association se dit "consternée de constater qu’il existe encore des parlementaires pour étaler leur ignorance en la matière et faire l’amalgame entre la pédophilie, crime sévèrement réprimé par la loi, et l’homosexualité, orientation sexuelle parmi d’autres entre adultes consentants".

"Ces propos sont indignes des fonctions que M. Longuet occupe. Ils bafouent la dignité de ses concitoyens concernés directement ou indirectement par les identités lesbiennes, gaies, bi et trans (...) Par conséquent, l’association a la conviction que M. Longuet n’a plus sa place à l’UMP", ajoute "Couleurs gaies".
"La lutte contre l'homophobie n'est pas ma préoccupation"
Interrogé ce lundi (10/11/2008) par "L'Est républicain" sur son site, Gérard Longuet répond courageusement ne pas avoir "souvenir de ces propos". "Ça ne me dit rien du tout. Je n'ai pas souvenir de ces propos. Mais qu'il y ait un lien entre homosexualité et pédophilie, ça peut arriver. Notamment dans des écoles catholiques, on a pu voir ça", déclare-t-il. Selon lui, il s'agissait "d'un débat sur l'enseignement des sexualités. J'ai expliqué que ce n'est pas ma priorité. La lutte contre l'homophobie n'est pas ma préoccupation".

Quant à la demande d'exclusion formulée à son encontre par l'association "Couleurs Gaies", ça lui est "parfaitement égal. Ce sont des gens qui ne voient le monde qu'à travers leurs préoccupations".

SOS Homophobie a déploré sur son site que Gérard Longuet "considère la pédophilie et l'homosexualité comme des tendances sexuelles comparables".