menu haut

mardi 8 février 2011

Gay, gay, sauvons le mariage


Sur le million de personnes pacsées en France au 1er janvier 2010, seuls 6% sont des homosexuels (selon les chiffres de 2009), dont un tout petit tiers (16.000) des lesbiennes, nous apprend l'Institut national des statistiques (INSEE).

Le constat est sans appel: après la ruée des couples lesbiens et gays qui a suivi la mise en place du pacte civil de solidarité fin 1999, le PACS est devenu une affaire d'hétérosexuels. En 2000, 42% des 22.500 PACS avaient été conclus par des couples homos mais "début 2004, seulement 5.000 de ces personnes étaient encore pacsées avec une personne du même sexe".

Certes, le nombre de gays et lesbiennes pacsés s'est multiplié par neuf les cinq années suivantes, mais dans le même temps le nombre de contrats signés par des partenaires de sexes différents a explosé. Résultat: au 1er janvier 2009, l'INSEE recensait 44.000 homos pacsés (16.000 femmes et 28.000 hommes). Et sur 195.000 PACS conclus en 2010, 95% l'ont été par des hétéros.

Si l'on considère qu'on compte aujourd'hui trois PACS pour quatre mariages, la conclusion s'impose: pour inverser la tendance, il faut légaliser le mariage homosexuel.