menu haut

mardi 13 janvier 2009

Un évêque gay pour lancer les festivités d'investiture d'Obama

Photo Geoff Forester
Le premier évêque ouvertement gay de l'église épiscopale donnera le coup d'envoi des cérémonies aboutissant à l'investiture de Barack Obama le 20 janvier.

Le futur président américain fait ainsi un grand pas vers les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenre (LGBT) des Etats-Unis, qui l'ont soutenu et ne digèrent toujours pas le choix du pasteur anti-mariage homosexuel et anti-avortement Rick Warren pour la prière de la prestation de serment du nouveau chef de l'Etat.

L'évêque anglican Gene Robinson dira la prière dimanche 18 janvier au Lincoln Memorial de Washington, là où le pasteur Martin Luther King avait lancé en 1963 son formidable "I have a dream...". Le Comité inaugural assure que son choix n'a rien à voir avec l'affaire Rick Warren et tout avec la diversité et l'égalité des droits. Pourquoi alors ne pas l'avoir annoncé plus tôt pour désamorcer la polémique?

Gene Robinson, dont la consécration en 2003 divise toujours l'église épiscopale aux Etats-Unis et dans le reste du monde, a été un fervent partisan de Barack Obama pendant la campagne électorale. Il a soutenu le sénateur noir de l'Illinois contre Hillary Clinton dans l'Etat du New Hampshire. Le site Web du diocèse épiscopal du New Hampshire précise que l'évêque Robinson "est père de deux filles adultes et le fier grand-père de deux petites-filles", et qu'"il vit avec son partenaire, Mark Andrew, employé au Service de sécurité de l'Etat du New Hampshire".

Quant à Barack Obama, il est contre le mariage homosexuel mais contre aussi son interdiction dans la Constitution fédérale, et il défend par ailleurs l'union civile ainsi que l'égalité des droits pour les gays et lesbiennes en matière d'adoption. Bref, avec le nouveau président démocrate, les LGBT américains espèrent bien avoir enfin "un ami à la Maison Blanche".

- Lire aussi sur LToutes: "Obama, McCain et les droits des homos" (29/08/2008)