menu haut

vendredi 29 août 2008

Presidentielle USA 2008: Obama, McCain et les droits des homos

Barack Obama, 47 ans, a été officiellement désigné candidat du Parti démocrate pour l'élection présidentielle 2008 de novembre aux Etats-Unis. Il affrontera John McCain, 72 ans, que les républicains investiront la semaine prochaine.

Huit ans ont amplement suffi pour connaître la politique de George W. Bush en qui concerne les droits des homosexuel(le)s, bi et trans, mais qu'en est-il de ses successeurs potentiels à la Maison Blanche?

LToutes fait le point.

MARIAGE
Seuls le Massachusetts en 2004 et la Californie en 2008 ont légalisé le
mariage homosexuel. En Californie, le mariage gay et lesbien est menacé par un référendum qui sera organisé en novembre 2008.

- Obama: contre le mariage homosexuel mais contre un amendement constitutionnel interdisant le mariage entre deux personnes du même sexe au niveau fédéral.
Favorable aux unions civiles pour les gays et lesbiennes.
Estime que la décision sur le mariage gay appartient à chaque Etat
régional.

"Le mariage est l'union entre un homme et une femme."


- McCain: contre le mariage homosexuel mais contre un amendement
constitutionnel interdisant le mariage entre deux personnes du même sexe au
niveau fédéral, sauf si une cour fédérale ordonnait à un Etat de
reconnaître les mariages gays contractés dans des Etats où c'est légal
(Massachusetts et Californie).
Estime que chacun des Etats confédérés doit pouvoir choisir. Souhaite que les couples homosexuels aient des droits en ce qui concerne
notamment les assurances et la couverture sociale.

"Le mariage est uniquement entre un homme et une femme."


ADOPTION PAR DES HOMOSEXUELS
Seule la Floride interdit explicitement l'adoption par des
célibataires gays et lesbiennes. Neuf Etats autorisent l'adoption par des
couples ouvertement homosexuels, dans les autres, seul l'un des partenaires
peut adopter l'enfant.

- Obama: favorable au droit à l'adoption pour les couples gays et lesbiens.
"Nous devons en finir avec la discrimination à l'encontre des familles LGBT."

- McCain: lui-même père adoptif d'une petite Bangladaise, il est opposé à
l'adoption par des couples homosexuels mais ne souhaite pas
l'interdiction constitutionnelle au niveau fédéral.
"On a prouvé que les deux parents étaient importants dans le succès
d'une famille alors non, je ne crois pas à l'adoption gay."
DISCRIMINATION A L'EMPLOI

- Obama: souhaite que la loi contre la discrimination à l'emploi
concerne également les homosexuel(le)s, bis, travesti(e)s et transsexuels. Il a
soutenu une proposition de loi au Sénat de l'Illinois pour interdire la
discrimination à l'emploi fondée sur l'orientation sexuelle.

- McCain: il a voté contre un projet de loi interdisant la discrimination
à l'emploi fondée sur l'orientation sexuelle.

CRIMES HOMOPHOBES

- Obama: souhaite que la loi fédérale inclue l'orientation sexuelle
dans les circonstances agravantes des crimes.

- McCain: a voté contre l'inclusion de l'orientation sexuelle
dans la définition des crimes de haine.

HIV-SIDA

- Obama: soutient la prorogation de la loi Ryan White CARE permettant le
financement fédéral des soins nécessaires aux séropositifs et malades du SIDA.

- McCain: hésite à se prononcer sur l'usage du préservatif et
l'information.
"Je ne suis pas assez informé là-dessus. J'ai dû prendre position par le passé, laissez-moi retrouver quelle était ma position"
ARMEE
Actuellement, c'est le principe hypocrite du "
Don't ask,
don't tell
", ou "pas vu, pas pris": ne demandez pas, ne dites
pas. Les militaires ne peuvent pas se déclarer ouvertement homosexuels.

- Obama: pour l'abandon du "Don't ask, don't tell",
estime que seuls comptent les états de service.

- McCain: satisfait de la politique du "don't ask, don't
tell".
"Ce serait une terrible erreur de rouvrir la question."