menu haut

vendredi 11 février 2011

L'entreprise, milieu hostile pour les homos


L'homophobie au travail a la vie dure. Un quart des homos (26%) ont été victimes ou témoins de comportements homophobes sur leur lieu de travail en 2010, selon une étude de l'association l'Autre cercle sur "la vie des LGBT au travail" réalisée auprès de 930 personnes.

34% des sondés en ont été les victimes directes et 51% les témoins direct. Dans 93% des cas, il n'y a eu aucune sanction. Il s'agit le plus souvent de moqueries (82%), de manque de respect (59%), mais aussi de délation et de propagation de rumeurs (29%), de mise à l'écart (24%) et même de harcèlement (17%).

Au total, près de 20% des gays, lesbiennes, bi et trans jugent le climat dans leur entreprise "hostile". Toutefois, 42% le qualifient de "neutre" et 39% "bienveillant".

Dans ces conditions, seuls 53% parlent librement de leur homosexualité (contre 54,2% en 2006). Ceux qui travaillent dans la fonction publique sont plus volontiers visibles (54%), à l'exception des enseignants. Depuis la précédente étude, réalisée en 2006, "peu de choses ont évolué", constate l'association. "Le chemin va être long pour arriver à faire tomber les préjugés et les tabous dans le monde du travail".