menu haut

vendredi 23 avril 2010

Mobilisation contre l'homophobie dans les lycées


Du 17 avril au 17 juin, la FIDL se mobilise contre l'homophobie dans les lycées. Car pour la Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne, "il est nécessaire d'ouvrir les yeux aux jeunes, à la société et au gouvernement sur les dérives de l'homophobie", face à une "recrudescence des actes, insultes et violences homophobes autour et à l’intérieur de nos lycées".

"Un jeune homo a 3 à 7 fois plus de risque de se suicider qu’un jeune hétéro du même âge", rappelle l'organisation lycéenne, pour qui "un lycée doit être un lieu de respect, d’égalité et de partage".
partage". Parallèlement à la diffusion de six affiches différentes et de spots radio, la FIDL organise un sondage sur un site internet dédié , dont les résultats seront rendus publics le 17 mai à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie.

Objectif: "démontrer que l’homophobie est présente dans nos lycées et aux alentours pour prouver que les institutions publiques ferment les yeux sur ces actes intolérables, alors qu’ils devraient être traités au même titre que le racisme et toutes sortes de discriminations". Des débats et tables-rondes seront aussi organisés dans la rue et dans les lycées.

La campagne, parrainée par Michael Youn, a reçu le soutien de l’international Day Against Homophobia (IDAHO), Le Refuge, Pote à Pote, SOS Racisme, mais aussi les magazines VOX et Têtu ou encore la radio Beur FM.