menu haut

mardi 26 mai 2009

Californie: le mariage homo interdit mais les mariages validés

Photo Uprising Radio

(Actualisé avec la réaction d'Ellen DeGeneres)

La Cour suprême de Californie a confirmé l'interdiction du mariage homosexuel dans cet Etat le 26 mai 2009 mais les lesbiennes et gays qui sont passés devant le maire pendant les quelques mois de 2008 où c'était légal resteront mariés.

Environ 18.000 mariages entre personnes du même sexe ont été conclus entre la légalisation de ces unions (célébrées à compter du 16 juin) par une décision de la Cour suprême en mai 2008 et leur interdiction par le référendum sur la Proposition 8 adopté le 4 novembre 2008. Parmi ces couples figure celui formé par l'animatrice et humoriste Ellen DeGeneres et l'actrice Portia De Rossi.

L'arrêt de la Cour suprême est consultable sur son site ou sur celui de l'association GLAAD

Les associations ayant contesté la constitutionnalité de la proposition 8 qui réserve le mariage aux seuls couples hétérosexuels ont déploré une décision qui prive les homosexuels des mêmes droits que les autres couples, mais sont déjà prêtes à remonter au créneau (voir plus bas les principales réactions).

Si la Cour suprême a validé à l'unanimité les mariages homosexuels enregistrés entre le 16 juin et le 4 novembre 2008, il n'y a eu que six voix sur sept pour confirmer l'adoption de la proposition 8.

Le juge Carlos Moreno a sévèrement critiqué la décision de ses confrères: "L'arrêt que rend la majorité aujourd'hui permet non seulement les couples de même sexe du droit de se marier que cette cour a reconnu dans les dossiers Mariage, mais fait également peser une menace sur les droits constitutionnels de toutes les minorités défavorisées", a-t-il estimé. "Cela affaiblit le statut de la Constitution de notre Etat de garde-fou des droits fondamentaux des minorités protégées de la volonté de la majorité."

"Un jour, quand tout le monde sera complètement traité de la même façon, nous regarderons en arrière et nous nous rendrons compte à quel point c'était une erreur", a réagi Ellen DeGeneres. L'animatrice a cependant remercié le gouverneur républicain, l'ex- et re-acteur Arnold Schwarzenegger, pour avoir voté contre la proposition 8 et estimé que le mariage homosexuel finirait par être légalisé. "Merci d'être le gouverneur de TOUS les Californiens", a-t-elle écrit.

Associations: les principales réactions

- Shannon Minter, directrice juridique du National Center for Lesbian Rights (NCLR):
"La décision d'aujourd'hui est un terrible revers pour les couples de même sexe qui partagent les mêmes espoirs et rêves pour leur famille que les autres Californiens. Mais (...) nous reviendrons dans les urnes et nous l'emporterons."

- Jennifer Pizer, directrice du Marriage Project à Lambda Legal:
"L'opinion publique évolue dans la direction de l'équité et de l'égalité et ce n'est qu'une question de temps avant que la liberté de mariage soit à nouveau garantie à tous les Californiens. Obtenir l'égalité demande toujours de se battre, mais avec le temps les gens finissent par accepter (le fait) que l'égalité de traitement et de protection devant la loi est la meilleure façon de protéger les droits de tous."

- Geoff Kors, directeur exécutif d'Equality California:
"En confirmant la Proposition 8, la Cour a fait reculer notre Etat et fait peser sur tous les Californiens le risque de perdre des droits fondamentaux à chaque élection (...) Malgré cette injustice, nous sommes prêts à retourner aux urnes avec nos alliés pour rétablir la lierbté de mariage (...) Nous sommes sûrs que les couples de même sexe jouiront bientôt de l'honneur, de la dignité et des protections que seul le mariage confère."

- Neil Giulano, président de GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation):
"Nous exprimons notre plus profonde déception quant à cette décision de la Cour suprême de Californie qui continue de priver toute une classe de Californiens de la liberté fondamentale de se marier. Heureusement, la Cour a protégé les mariages de plus de 18.000 couples gays et lesbiens (...) C'est une erreur que d'empêcher de donner à des couples unis les protections légales dont ils ont besoin pour s'occuper et être responsables l'un de l'autre et de leur famille."