menu haut

lundi 31 août 2009

Une lesbienne parmi les 100 femmes les plus puissantes

La Première ministre islandaise Johanna Sigurdardottir est devenue la première lesbienne déclarée à faire son entrée dans le classement des 100 femmes les plus puissantes du monde du magazine Forbes. Elle occupe le 75e rang, la première place étant occupée par la Chancelière allemande Angela Merkel pour la quatrième année consécutive.

Y figurent également la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis Nancy Pelosi, ou la présidente des Philippines Gloria Macapagal-Arroyo. La ministre française de l'Economie Christine Lagarde occupe la 17e place.

Johanna Sigurdardottir est devenue en février dernier la première lesbienne déclarée à diriger un Etat européen. Son parti avait largement remporté les élections législatives après la démission du gouvernement précédent, liée à la grave crise financière traversée par le pays.