menu haut

dimanche 11 janvier 2009

Une coccinelle contre l'homophobie


Le 18 avril 2007 à Albany (New York), Erin Davis a la mauvaise surprise de découvrir que sa coccinelle a été vandalisée. Ayant repéré l'autocollant arc-en-ciel collé sur sa petite voiture, un inconnu a inscrit "fag" ("pédé") en rouge sur une des vitres avant, et "u R gay" ("tu es homo") sur le capot. Erin se précipite-elle sur la première éponge pour laver l'affront? Non. Non seulement, elle n'efface pas les inscriptions, mais elle décide de parcourir les Etats-Unis et le Canada dans sa voiture vandalisée.

Pendant 58 jours, elle va ainsi sillonner les routes dans sa coccinelle, rebaptisée "fagbug". Ce qui va lui permettre d'observer d'intéressants phénomènes. Par exemple, quand il y a un grand "fag" tagué sur votre voiture, certains propriétaires de motels vous demandent de l'enlever du parking, pour la garer dans un endroit plus discret. La police peut aussi vous arrêter, pour obscénité. Des inconnus ont aussi brisé sa vitre arrière en y lançant une pierre, et aussi une des fenêtres de la maison où elle séjournait. Cette fois, elle a eu peur, et a dissimulé sa voiture sous une bâche... pendant 24 heures.

Au volant de sa "fagbug", Erin a aussi pu constater que, parfois, des étrangers se montrent très déterminés à effacer le graffiti... tellement qu'ils finissent par y arriver. Du coup, Erin a dû reconstituer elle-même le tag pour pouvoir continuer son voyage. Elle a aussi souvent retrouvé des petits mots sous ses essuie-glaces: gentils pour beaucoup -un simple "héros"-, ou carrément désagréables: "ce que vous faites est une honte". Mais l'auteur de ce message-là est devenu un ami.

Car, pendant son voyage, Erin a parlé à tout le monde: à ceux qui défilaient avec elle dans les "gay pride", à une mère dont l'enfant a été tué parce qu'il était gay, aux medias locaux systématiquement, au pompiste, aux gens qui l'insultaient quand ils voyaient sa voiture passser, à ceux qui manifestaient contre les homos. Pour comprendre. Pour convaincre. Et pour s'en faire des amis parfois.

L'objectif d'Erin: lutter contre l'homophobie. Elle veut convaincre un million de personnes (homos et hétéros) d'arborer son autocollant "fagbug" aux couleurs de l'arc-en-ciel. Pour que ce qu'elle a vécu n'arrive plus.

De cette aventure, elle a aussi tiré un documentaire et un livre. Elle cherche encore un éditeur, mais son film devrait commencer à être présenté dans des festivals américains et canadiens début 2009. Aujourd'hui, Erin raconte son voyage dans les écoles et collèges. Elle a aussi effacé le graffiti sur sa "fagbug". Et l'a repeinte totalement aux couleurs de l'arc-en-ciel.