menu haut

jeudi 28 août 2008

Mort de Del Martin, pionnière des droits des lesbiennes

Del Martin était une jeune mariée de 87 ans. Cette pionnière des droits des lesbiennes avait épousé sa compagne de ces 55 dernières années, Phyllis Lyon, le 16 juin 2008, quand la Californie avait légalisé le mariage homosexuel. Del Martin est morte ce mercredi 27 août 2008 à San Francisco.

Sa femme Phyllis Lyon, âgée de 83 ans, se trouvait à ses côtés à l'hôpital de San Francisco. "Je suis anéantie, mais ça me soulage un peu de savoir que nous avons pu nous marier avant qu'elle meure", a déclaré Phyllis.

Del Martin a succombé à des problèmes de santé de longue date, deux semaines après s'être cassé un bras, selon le Centre national pour les droits des lesbiennes (
National Center for Lesbian Rights, NCLR).


Les deux femmes ont été unies le 16 juin 2008 par le maire de San Francisco Gavin Newsom, devenant symboliquement le premier couple homosexuel à bénéficier de la légalisation du mariage gay et lesbien survenue en mai dans cet Etat.

Del Martin, Phyllis Lyon, et six autres lesbiennes avaient fondé en 1955 la première organisation américaine de défense des droits des Lesbiennes, Daughters of Bilitis ("Les Filles de Bilitis"). L'année d'après, elles lançaient "The Ladder", la première newsletter lesbienne, véritable ligne de vie pour des centaines de femmes isolées et contraintes à vivre cachées.

"Rien n'a jamais été accompli en se cachant dans un coin sombre", proclamait Del Martin à une époque où l'homosexualité était jugée immorale, qualifiée de maladie mentale et punie par la loi.

"Aujourd'hui, le mouvement LGBT a perdu une vraie héroïne", a réagi Kate Kendell, directrice du NCLR. "Son dernier acte public de militantisme a été aussi le plus personnel: épouser celle qu'elle aimait depuis 55 ans". Dès lors, "la meilleure façon, la plus émouvante, de rendre hommage à sa mémoire, sera de protéger le droit au mariage pour les couples de même sexe", a-t-elle souligné.

Et le combat est loin d'être gagné, même en Californie, puisqu'un référendum sur l'interdiction du mariage homosexuel sera organisé en novembre à l'initiative des opposants à la légalisation.