menu haut

mardi 8 juillet 2008

Ma voisine est homo... Et alors?

Les Français, comme la majorité des Européens, ne sont pas plus perturbés que ça à l’idée que leur voisin(e) soit homo, à en croire une étude Eurobaromètre rendue publique début juillet.

Près de la moitié (45%) des Européens assurent qu’ils seraient complètement à l’aise avec leur voisin(e) de palier, un sur dix (9%) se disant totalement... indifférents. Sans surprise, les Suédois, talonnés par les Néerlandais et les Danois, sont les plus décomplexés.

Parmi les plus coincés en revanche: les Bulgares, les Lettons et les Lituaniens, qui s'avouent seulement à moitié à l’aise. Et plus d'un Bulgare sur dix (12%) préfère ne pas répondre du tout à la question (contre 1% en moyenne en Europe).

Les Français s’en tirent plus qu’honorablement: ils se disent nettement plus à l’aise que la moyenne européenne. D’ailleurs plus de la moitié (55%) assurent avoir un(e) ami(e) homosexuel(le), contre 34% en moyenne en Europe.

Bonne nouvelle: le baromètre montre que les femmes se sentent en général nettement plus à l’aise sur le sujet que les hommes. Si votre voisine est une jeune Suédoise qui a fait des études, et plutôt de gauche, allez vite lui emprunter du sucre en poudre.

- L'étude a été réalisée auprès de plus de 27.746 personnes (dont 1.054 en France) en février et mars 2008.

_______________